30 juillet 2013

VI - Le poète lyrique observe l’univers

  petites choses dedans et dehors ou n'importe où flottantes opaques comme reflets lueurs vagues de couleurs aléatoires ou comme ou comme comme à côté plus loin au delà un chien au corps mou un essaim putride un miroir où le temps se reflète comme l'œil enflammé du pigeon mort mots et maux comme en-deçà comme quand chair et os coïncident dans une même intention la faim du jour choses sans importance autre qu'être vues dites bricoles foutues foutaises d'être    
Posté par balpe à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 février 2013

II - le poète lyrique se trompe

  c'est comme si le soleil coule ou quand il y a un ciel un soleil une lune un nuage un feu comme si ce qui existe existe en dehors et file sous le souffle du temps ou un animal familier sous la main avec l'étirement voluptueux des muscles sous la fourrure comme s'il voit un animal dans un parc à l'orée des bosquets fragile craintif évanescent et proche et si visible si plein d'attente de crainte d'espoir d'effroi de demain de jour et d'heures et de regards l'œil plein de petites choses colorées comme si le soleil et si le... [Lire la suite]
Posté par balpe à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 février 2013

II - le poète dramatique s'affirme

  faut faire quelque chose faut absolument  faire quelque chose n'est-ce pas plus encore oui aujourd'hui rien ne dure assez ça flambe et craque et pète de partout tout fout le camp on a beau espérer quelque chose de doux dur loyal propre pur rien à faire le temps revient rien ne dure assez à chacun selon son imagination les événements boivent l'ombre les choses n'ont plus que leur envers les jours se dissolvent dans une lumière honteuse crasse fétide glutineuse demain s'achève avant hier faut faire quelque chose ou se tirer... [Lire la suite]
Posté par balpe à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 janvier 2013

I - Le poète poète regarde le poète officiel

coin à droite petit homme appuyé à la porte pneumatique de verre pour retarder le temps l'ouverture encore un temps encore un peu encore… à gauche plus loin un peu autre petit aussi barbe aussi mais droite raide l'autre blanche frisée grandes lunettes énormes s'abandonne au dossier d'un fauteuil-béquille pour le boitement de la soirée du temps assurance contre l'inconnu la foule
Posté par balpe à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,