29 avril 2013

V - Le poète épique philosophe

  connaît le mal de la nuit la vie difficile les jours suivant les jours regards maisons couteaux vols sirupeux des pigeons sait l'absence de paix des choses inanimées rien ne va plus chacun sa vie j'avais vécu si j'avais su aimé rêvé parlé vécu…» pas d'espoir d'autre issue que ces lieux noirs pourpres d'angoisse et d'ombre et de deuil et de temps métamorphoses et lubies attirance du sexe lointain des femmes j'avais su si…» honte honte honte et honte la lumière se dissout dans la pâleur du noir    
Posté par balpe à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 février 2013

II - Le poète épique lutte pour la postérité

  il s'appelle X… c'est son nom X… il est célèbre il parle on l'écoute on sait qu'il parle et on l'écoute on le sait il le sait aussi et c'est pour ça qu'il parle et parle dans l'aube chaude des matins de combat juste avant l'accouplement postérieur des feuilles ou celui des heures et des temps à venir il parle le fait bien c'est même ce qu'il fait le mieux c'est pour ça qu'on l'écoute le supplie même de parler pour dire la noirceur des jours à venir leur épaisseur d'arbre d'humus d'eau grasse boueuse leurs promesses de "putain... [Lire la suite]
Posté par balpe à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,