06 février 2013

II - Le poète épique lutte pour la postérité

  il s'appelle X… c'est son nom X… il est célèbre il parle on l'écoute on sait qu'il parle et on l'écoute on le sait il le sait aussi et c'est pour ça qu'il parle et parle dans l'aube chaude des matins de combat juste avant l'accouplement postérieur des feuilles ou celui des heures et des temps à venir il parle le fait bien c'est même ce qu'il fait le mieux c'est pour ça qu'on l'écoute le supplie même de parler pour dire la noirceur des jours à venir leur épaisseur d'arbre d'humus d'eau grasse boueuse leurs promesses de "putain... [Lire la suite]
Posté par balpe à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 février 2013

II - Le poète formel pleure le poète poète

télé couleur télé couleur t’es laid couleur t’es l’aid coud l’heure t’es vingt cinq vingt six vingt sept vingt huit tes laies couleurs télé coule heure télé couleur télé couleur télé couleur tend la main tend la main tend télé couleur vingt neuf trente tend la main t’hais laid cou leur couleur télé oh taie lait coud leur t’es vé coule heurs couleur tend la main tend la télé là couleur attend l'heure à toute heure las té lé cou leur tes laies coulent heures
Posté par balpe à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 février 2013

II - le poète officiel nationalise

ni polonais ni hongrois ni russe ni anglais ni espagnol ni belge ni suisse ni italien ni mexicain ni ivoirien ni tunisien ni algérien ni argentin ni bolivien ni suisse ni suisse ni hollandais ni portugais ni allemand ni suédois ni finlandais ni estonien ni suisse ni danois ni sud-africain ni coréen rien de tout ça rien je ne suis rien de tout ça français je suis français suis français demande à des français de la monnaie française demande aux français de donner aux français pas aux bulgares aux yougoslaves aux turcs aux anglais aux... [Lire la suite]
Posté par balpe à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 janvier 2013

I - Le poète dramatique adore le poète lyrique

ne regarde pas comme ça la regarde pas elle est là tu vois la regarde pas regarde elle est là plantée au mur feraient mieux d'aller voir des musées la regarde pas pas pas comme ça pas des jardins au moins s'enrichiraient la tête ne regarde pas pas sont laides trop fardées trop trop tourne la tête passe elles nous regardent se foutent de notre gueule passe feraient mieux de se faire reluire en famille regarder la télé c'est plus instructif que les putes regarde pas regarde pas pas passe pas qui passe
Posté par balpe à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 janvier 2013

I - Le poète épique pleure le poète lyrique

égaré dans la jungle chasse la lune le jour les moustiques du cœur qui l'obsèdent parcourt les foules couteau à la main hagard fixe hagard l'inconnu des feuillages le jour se lève erre sauvage c'est le poète échevelé chasse sans trêves les mouches ou autres rêves-pigeons qui le cernent craint la nuit le chaud l'humide et le bruit et le vent qui rongent ses mains rien à dire rien à cacher à sa solitude même à la veille de sa mort rien à garder de ses aventures aux portes des cœurs se perd dans tous les labyrinthes
Posté par balpe à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 janvier 2013

I - Le poète officiel se fait la malle

tête dressée-coq regarde au-delà mouvements saccadés marche s'arrête marche noue ses mains au creux des hanches ergots marche s'oppose avance s'oppose progresse s'oppose résiste au monde va hume l'avenir perce le ciel résiste défie crête invente proteste lutte projette lutte pense et pense et pense en avant progresse perce la transparence épaisse de l’air
Posté par balpe à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 janvier 2013

I - Le poète formel joue au poète poète

ne voit pas les visages fermés la ligne horizontale des bouches regards perdus fatigués las ne les voit pas pense la vie les odeurs la vie voit les odeurs menthe cumin raz- el-nouth encens fortes des odeurs fortes piège les signes d’être dans l'épaisseur de l'air rassemble pour son regard des odeurs chaudes rondes des odeurs soleil vie sable chaud les voit ne voit pas voit
Posté par balpe à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 janvier 2013

I - Le poète poète regarde le poète officiel

coin à droite petit homme appuyé à la porte pneumatique de verre pour retarder le temps l'ouverture encore un temps encore un peu encore… à gauche plus loin un peu autre petit aussi barbe aussi mais droite raide l'autre blanche frisée grandes lunettes énormes s'abandonne au dossier d'un fauteuil-béquille pour le boitement de la soirée du temps assurance contre l'inconnu la foule
Posté par balpe à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 janvier 2013

I - Le poète lyrique parle au poète épique

y a plein de problèmes qui se posent s’pas plusieurs problèmes voyons analysons plusieurs problèmes pleins comment dire s’pas faut dire d’abord c’est pas simple enfin pas si simple que ça en a l’air s’pas bon forcément enfin vaut mieux le dire s’pas je pense que vous serez d’accord avec moi enfin oui bon bon c’est ça au hasard par exemple
Posté par balpe à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 janvier 2013

Prélude

sept et demie sept et demie sept et demie sept et demie il sept et demie sept et demie sept et demie tend sept et demie sept et demie sept et demie la sept et demie main sept et demie sept et demie sept et demie sept et demie tend sept et demie sept et demie la sept et demie sept et demie sept et demie main c’est et demie set et demie sept aides
Posté par balpe à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :