24 octobre 2013

VII - le poète formel compose

  quarante six ça fait quarante six quarante six quarante six quarante six ça fait quarante six quarante six quarante sept ça fait quarante sept quarante sept quarante huit quarante neuf ça fait quarante neuf quarante neuf c’est sûr quarante neuf ça c’est sûr ça au moins c’est sûr quarante neuf et cinquante et cinquante et un et deux et trois et quatre et cinq et six et sept cinquante sept y’a pas ça fait ça au moins ça c’est sûr on peut s’y tenir et ça ça c’est rassurant  
Posté par balpe à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 octobre 2013

VII - le poète épique vit

  l’est parti un beau matin parti s'est tiré Godefroy Bantam s'est tiré dans le petit lait froid du matin ventre vide sans moto ni vélo ni bagnole rien l'est parti chien sauvage dingo paumé guidé par le désir charnel odeurs capricieuses de houle s'est tiré a passé des chemins crapoteux des routes catastrophes traversé des rivières pleines d'immondices égouts mares marais dépotoirs de fleurs de perroquets s'est taillé bouche cousue ventre vide poing serré a glissé à travers le monde pour retrouver la pluie a marné comme un noir... [Lire la suite]
Posté par balpe à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 octobre 2013

VII - Le poète poète s’accouple au poète poète

  il parle la caresse des yeux l'embrasse parle une langue elle comprend pas elle a cent ans elle est blonde vieille fragile admirative ébahie yeux écarquillés sur ces mots qui coulent sur ses mains ridées pli léger inquiet au coin des yeux le regarde l'écoute veut croire ce qu'il dit dans sa langue rude cet espoir fou qu’est sa jeunesse regarde bouger la moustache brune au rythme des mots il roule les mots«r» sourit parle caresse d'un flux de paroles sa voix images un peu fausses d'un film Technicolor     
Posté par balpe à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,